Parigots, parigotes

Parigots, parigotes

La vie Parisienne, quel doux plaisir.

Je vous vois venir, à faire les gros yeux 0_O, si si et si, beaucoup d’entres vous n’aiment pas (trop de pollution, trop de bruits, la vie trop speed, gout d’embrun, gout de spleen!), alors que je voue un culte pour cette ville qui est mienne depuis ma tendre enfance…

Comment ne pas aimer Paris? Ces petites ruelles, ces plaisirs, ses magasins, ces vieux bars de quartier, ce son incessant de voitures (je rigole, personne n’apprécie vraiment ce côté de Paris!).

Ce brouhaha continuel de gens qui parlent (parfois bien trop fort), ses petites mamies dans leur élégantes toilettes avec leur mielleux Chanel…
Une source inestimable, indéfinissable et surtout tellement riche de partage et de culture..

Et si je vous le faisais visiter?
Mais pas en vous présentant le nouveau salon hype de la ville ou toutes les petits bobos viennent se la coller le vendredi soir à coups de Mojitos, mais bel et bien mon Paris.
Le mien, celui que j’aime tant, celui qui me fais rêver, qui me laisse cette effluve agréable lorsque je le vois au petit matin, de mes yeux légèrement embrumés par l’alcool…
Plus sérieusement, laissez moi vous faire découvrir mon Petit Paris, comme je l’entend.

Ça sent l’azuki, les belles viennoiseries de la Boulangerie Bo, les cocktails signature de mon homme, les Sailor’jerry de l’Apérock, mon doux Crillon, les sourires charmeurs du Marilyn, les concerts parisiens, les ruelles qui nous enchantent, la petite Alsace si bien caché, les p’tits restaurants entre amis, les photos de notre Dame de Fer, les petits pains tout chaud de la rue Tiquetonne, ses salons de thés tout aussi plaisant les uns que les autres et les expos dites-moi 🙂

mon petit paris

Affectueusement Lady Lovely

Laisser un Commentaire